[REPORT] Journée de restitution du Projet National EMACOP – 17 décembre à Paris

[REPORT] Journée de restitution du Projet National EMACOP – 17 décembre à Paris

Journée de restitution du Projet National EMACOP

Energie houlomotrice : des digues à énergie positive

REPORT : En raison du contexte sanitaire, la journée du 17 décembre 2021 est reportée à une date ultérieure. Les organisateurs mettent tout en ouvre pour que cette journée ait lieu sur la semaine de Low-Carbon World 2022 (début avril).

Les ports doivent relever le défi environnemental mais aussi s’adapter aux conséquences de ce changement (montée de eaux, fréquence des tempêtes, changement des directions des champs de houle).Dans ce contexte, la construction ou la rénovation d’ouvrages portuaires de protection (digues, jetées, quais, …) doit s’ancrer dans la stratégie nationale bas-carbone. La capacité à produire de l’énergie houlomotrice a été démontrée dans le PN EMACOP, administré par l’IREX. Le Projet National EMACOP a publié en 2020 un guide de conception en phase avant-projet de système houlomoteur pour digue portuaire. Les différents systèmes de production d’énergie renouvelable bord à quai y sont décrits avec leurs atouts. Depuis, des tests sont menés dans le canal à houle de l’Université du Havre dans le cadre d’une thèse co-financée par l’Ademe et par la région Normandie et des démonstrateurs ont vu le jour.

Le Projet National EMACOP vous invite à la restitution de ses résultats

le 17 décembre 2021 de 9h à 17h30 à la FNTP (3 rue de Berri 75008 PARIS)

Cette journée sera l’occasion de faire le point sur ces technologies et de présenter les démonstrateurs en projets.

Programme prévisionnel :

09h00 : Accueil-café

09h30 : Introduction

09h40 : Présentation des principaux résultats du Projet National EMACOP 
Philippe Sergent, CEREMA – Gaele Perret, Université du Havre – Virginie Baudry, Ecole Centrale Nantes

11h30 : Quelques exemples de technologies (partie 1)
– DIKWE (projet à Esquibien), Groupe Legendre, Quentin Henry
– Ingine  (projet à Roscoff et en Corée), Juliette Saunier 

12h30 : Déjeuner, offert par le Projet National EMACOP

14h00 : Quelques exemples de technologies (partie 2)
– Eco Wave Power: leur retour d’expérience
– Projets et démonstrateurs en montage

15h00 : La parole des Ports, besoin énergétique et évolutions des infrastructures
– Etude menée par la Région Bretagne, Laurence Barrere

16h00 : Table ronde La place des EMR et des systèmes houlomoteurs dans le mix énergétique
– Opportunités et Freins ?
– Quels besoins de recherche pour lever les incertitudes et promouvoir les gisements de production.

17h30 : Fin de la journée

Le Projet National EMACOP est administré par l’IREX

Etat d’avancement du Projet National EMACOP

Etat d’avancement du Projet National EMACOP

Philippe SERGENT, Directeur Technique du Projet National EMACOP, vous propose un état d’avancement à fin 2020 des activités du Projet National. EMACOP est administré par l’IREX.

Le guide du projet national Emacop (disponible ICI) a été édité par le Cerema en avril 2020. Il est diffusé au format numérique. Des motion-design illustrant les différentes familles de systèmes houlomoteurs bord à quai sont aussi accessibles sur le site du projet. Un article vient enfin d’être publié dans un numéro spécial du Journal of Marine Science and Engineering qui reprend les principaux résultats du guide Emacop.

Dans le prolongement du projet Emacop, des tests sont menés dans le canal à houle de l’Université du Havre dans le cadre d’une thèse co-financée par l’Ademe et par la région Normandie. Ces tests ont pour objectifs d’analyser les performances d’un flotteur bord à quai avec un convertisseur électrique direct développé par le Cerema.

A la suite de la sortie du guide, des contacts ont été pris avec des ports. Parmi ces ports, Ports de Normandie et le Grand Port Maritime de Marseille ont écrit des lettres de soutien pour l’accueil de démonstrateurs. Les discussions avec le Grand Port Maritime de Marseille ont abouti à l’intégration d’un démonstrateur bord à quai dans la proposition Green Impacts du port en réponse à l’appel Green Port du programme H2020 déposée en janvier 2021. Des contacts ont également été pris avec des fournisseurs de technologie comme le Groupe Legendre avec la technologie DIKWE et la société Eco Wave Power située en Israël. Des échanges ont aussi été menés avec des industriels et des développeurs de projets d’énergie renouvelable.

Des pistes de financement ont été identifiées dans le cadre du plan de relance avec une mission confiée au cabinet Geckosphere pour écrire un argumentaire sur l’intérêt d’un développement d’une filière industrielle houlomotrice bord à quai en France.

Flotteurs Eco-wave à Gibraltar avec bras articulés. Figure extraite du guide Emacop 2020 (Cerema)
Flotteur sur pieu testé au sein du canal à houle de l’Université du Havre (Université du Havre)

Accès partenaires : EMACOP (omnispace.fr)

Systèmes houlomoteurs bords à quai : Parution du guide de conception en phase avant-projet

Systèmes houlomoteurs bords à quai : Parution du guide de conception en phase avant-projet

Ce guide présente l’état des connaissances sur les différents dispositifs houlomoteurs « bords à quai », leurs capacité potentielle de production d’énergie et une méthode de dimensionnement, et revient sur les enjeux et intérêts des dispositifs houlomoteurs à bord de quai. Il s’adresse principalement aux maîtres d’ouvrages et aux aménageurs.

Il présente les résultats du projet de recherche national EMACOP (Énergies Marines Côtières et Portuaires), coordonné par l’Irex (Institut pour la recherche appliquée et l’expérimentation en génie civil) dont l’objectif était d’analyser les systèmes de récupération des énergies issues de la mer en interaction forte avec les infrastructures côtières et portuaires.

Parmi les différentes énergies marines, le projet s’est concentré sur les systèmes houlomoteurs bords à quai, en interaction avec les infrastructures côtières et portuaires, susceptibles de répondre à un besoin d’alimentation électrique à quai.

Ce guide présente les enjeux et intérêts des dispositifs pour les aménageurs.

  • Il décrit d’abord les quatre familles de dispositifs (système à franchissement, colonne d’eau oscillante, batteur oscillant, flotteur pilonnant).
  • Il dresse ensuite une liste de sites potentiels en France métropolitaine avec leurs caractéristiques, en approfondissant l’analyse pour quelques sites.

Pour chaque famille de dispositif, une estimation de la production est donnée, le dimensionnement du convertisseur et de la structure est produit à travers notamment une analyse de la survivabilité. Une évaluation coût-bénéfice permet enfin de déterminer le coût de l’énergie pour les quatre familles sur le site particulier de Saint-Jean-de-Luz.  La filière des génératrices houlomotrices étant encore aujourd’hui au stade de développement avec seulement quelques prototypes en fonctionnement en conditions réelles, les méthodes utilisées dans tous les compartiments de l’étude sont issues de la recherche et sont elles-mêmes en constante évolution ; elles peuvent donc à ce stade comporter des incertitudes importantes. Il conviendra donc d’en tenir compte et de réserver l’usage de ce guide au stade de l’avant-projet ou de l’étude de faisabilité.

Se procurer le guide